Guerre en Ukraine : pourquoi la Russie n’a pas encore fermé ses vannes de gaz vers l'Europe

Une solution a été trouvée pour contenter les deux camps.

Guerre en Ukraine : pourquoi la Russie n’a pas encore fermé ses vannes de gaz vers l'Europe
©Shutterstock
R.Meu.
Une certaine anxiété planait ce vendredi matin à travers le continent européen. La Russie allait-elle fermer ses vannes de gaz en direction du Vieux Continent, comme l’avait menacé le président Poutine ? Pour rappel, ce dernier avait mis un ultimatum aux pays “inamicaux”, dont les pays de l’Union européenne : ils avaient jusqu’à ce 1er avril pour régler leurs achats de gaz russe en roubles et non...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet