Les États-Unis vont introduire une nouvelle sanction contre la Russie

Les Etats-Unis allongent un peu plus la liste des sanctions à l'encontre de la Russie.

La Libre Eco avec Belga
Les États-Unis vont introduire une nouvelle sanction contre la Russie
©Shutterstock

Les Etats-Unis n'autorisent plus la Russie à rembourser sa dette avec des dollars détenus dans des banques américaines à partir de mardi, renforçant la pression et faisant croître le risque d'un défaut de paiement russe.

Moscou "doit choisir entre vider ses réserves de dollars restantes ou (utiliser) de nouveaux revenus entrants, ou faire défaut", a indiqué à l'AFP un porte-parole du Trésor américain.

Washington prend cette mesure alors qu'"aujourd'hui est la date limite pour que la Russie effectue un autre paiement de la dette", a précisé le ministère.

Le Trésor précise que "cela épuisera davantage les ressources que Poutine utilise pour poursuivre sa guerre contre l'Ukraine et entraînera plus d'incertitude et de défis pour le système financier" russe.

Les dirigeants des pays du G7 et de l'Union européenne ont pris de nouvelles mesures le 24 mars pour continuer à empêcher la Banque centrale russe d'utiliser ses réserves internationales, y compris en or, afin de bloquer le financement de la guerre.

"Parmi les plus de 700 sanctions que nous avons imposées, l'une des actions les plus puissantes a été nos sanctions contre la Banque centrale de Russie", a encore souligné le porte-parole du Trésor.

Auparavant déjà, les sanctions occidentales prises en représailles à l'invasion russe de l'Ukraine avaient gelé la partie des réserves russes détenues à l'étranger, environ 300 milliards de dollars.

Ces sanctions font craindre que Moscou ne soit plus en mesure de rembourser et soit donc menacé d'un défaut de paiement.

Les sanctions occidentales ont paralysé une partie du système bancaire et financier du pays et provoqué un effondrement du rouble. Un défaut de paiement coupe un État des marchés financiers et compromet son retour pour des années.