Le Bélarus va rembourser certains de ses créanciers internationaux dans sa devise nationale

Le pays étant restreint dans l'utilisation de devises étrangères par les sanctions imposées à Minsk et Moscou pour l'offensive russe en Ukraine.

La Libre Eco avec Belga
Le Bélarus va rembourser certains de ses créanciers internationaux dans sa devise nationale
©Shutterstock

Le Bélarus va rembourser certains de ses créanciers internationaux dans sa devise nationale, le rouble bélarusse, le pays étant restreint dans l'utilisation de devises étrangères par les sanctions imposées à Minsk et Moscou pour l'offensive russe en Ukraine. Cette résolution a été adoptée jeudi par le gouvernement, en collaboration avec la Banque nationale du Bélarus, a indiqué dans un communiqué le service de presse gouvernemental. Le Bélarus risque ainsi, comme son voisin russe, de faire défaut sur sa dette extérieure, ce qui coupe un pays des marchés financiers et complique son retour pour des années.

La mesure concerne les dettes publiques extérieures contractées par Minsk auprès d'organismes internationaux tels que la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD).

Minsk "remplira ses obligations de remboursement des (sommes) principales et des intérêts (...) en roubles bélarusses au taux de change officiel", selon le communiqué. "Il s'agit d'une mesure forcée, car le Bélarus est limité dans les paiements aux créanciers occidentaux en dollars américains et en euros en raison des sanctions imposées."

Dans le cadre des sanctions imposées par l'Occident à Moscou et Minsk, les devises étrangères détenues à l'étranger par ces deux pays ont été gelées.

Mercredi, la Russie a annoncé avoir réglé en roubles une dette en dollars à la suite du refus d'une banque étrangère d'effectuer le paiement en dollars, ce qui risque de mettre le pays en défaut d'ici quelques semaines.