"On ne sait pas quand les centrales nucléaires pourront être prolongées", affirme la patronne d'Engie

Plusieurs questions des actionnaires ont porté sur la décision du gouvernement belge de prolonger deux réacteurs nucléaires jusqu’en 2035. Une décision prise très tardivement et qui complique fortement sa mise en oeuvre.

"Quand les centrales pourront-elles contribuer à la sécurité d’approvisionnement ? Aujourd’hui, franchement, on n’en sait rien", a reconnu Catherine MacGregor, la directrice d’Engie.
"Quand les centrales pourront-elles contribuer à la sécurité d’approvisionnement ? Aujourd’hui, franchement, on n’en sait rien", a reconnu Catherine MacGregor, la directrice d’Engie. ©AFP
L’assemblée générale des actionnaires du groupe Engie a eu lieu ce jeudi. À cette occasion, le mandat d’administrateur du...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet