Prix de l'énergie: l'Etat belge veut réclamer une "contribution de crise" à Engie

La ministre fédérale de l'Energie Tinne Van der Straeten (Groen) veut que le groupe français Engie, l'exploitant du parc nucléaire belge, reverse à l'Etat les surprofits réalisés dans le contexte d'envolée des prix de l'électricité, écrit mardi Le Soir.

Belga
Prix de l'énergie: l'Etat belge veut réclamer une "contribution de crise" à Engie
©Belga

Elle a demandé à la Banque nationale de Belgique (BNB) de lui proposer une solution afin de mettre en place cette forme de "contribution de crise". Contacté par le quotidien, le cabinet de la ministre indique que la "période exceptionnelle" actuelle "exige des mesures et des efforts exceptionnels".

Engie est actuellement soumis à une "taxe nucléaire" qui se monte à 38% de la marge de profitabilité pour les quatre réacteurs les plus récents. Celle-ci devrait fortement augmenter en raison de l'explosion des prix de l'électricité (entre 530 et 680 millions d'euros en 2023, selon la Commission de régulation de l'électricité et du gaz) mais ce montant n'est pas suffisant aux yeux de Tinne Van der Straeten, explique Le Soir.