Lael Brainard, démocrate, est la nouvelle vice-présidente de la Banque centrale américaine

En devenant numéro deux de la Fed, elle devient la troisième femme à occuper le poste de vice-présidente de la puissante institution monétaire, après Alice Rivlin et l'ancienne présidente de la Fed Janet Yellen, actuellement secrétaire au Trésor.

Lael Brainard, une démocrate de 60 ans, siège au conseil des gouverneurs de la Fed depuis sa nomination par Barack Obama en 2014.
Lael Brainard, une démocrate de 60 ans, siège au conseil des gouverneurs de la Fed depuis sa nomination par Barack Obama en 2014. ©BELGA
La Libre Eco avec Belga

Le Sénat américain a confirmé mardi Lael Brainard au poste de vice-présidente de la Banque centrale américaine (Fed), les sénateurs ayant voté par 52 voix contre 43 en faveur de la candidate choisie par le président Joe Biden. Lael Brainard, une démocrate de 60 ans, siège au conseil des gouverneurs de la Fed depuis sa nomination par Barack Obama en 2014. Cette diplômée de l'université Harvard avait auparavant été sous-secrétaire au Trésor, en charge de l'international.

En devenant numéro deux de la Fed, elle devient la troisième femme à occuper le poste de vice-présidente de la puissante institution monétaire, après Alice Rivlin et l'ancienne présidente de la Fed Janet Yellen, actuellement secrétaire au Trésor.

Partisane d'une politique monétaire ultra-accommodante pendant la pandémie de Covid-19, Mme Brainard s'est alignée sur les positions du président de la Fed Jerome Powell quand l'institution a pivoté vers une politique plus restrictive afin de lutter contre l'inflation.

Elle remplace l'ancien vice-président de la Fed Richard Clarida, dont le mandat a expiré fin janvier. Six sénateurs républicains, dont l'influent Lindsey Graham, ont rejoint mardi le camp démocrate lors de ce vote, confirmant cette économiste respectée au poste de numéro deux de la Fed.

Plus compliqué pour Lisa Cook

Mais les élus ne sont pas parvenus à organiser un vote final de confirmation pour Lisa Cook, qui doit devenir la première femme noire au sein du prestigieux conseil des gouverneurs.

Les républicains sont opposés à cette nomination historique et les démocrates n'avaient pas de majorité mardi soir en l'absence de deux sénateurs et de la vice-présidente Kamala Harris, qui a été testée positive au Covid-19.

"Il est dommage que les sénateurs républicains exploitent l'absence de nos collègues pour bloquer (la confirmation d')une femme noire compétente", a déclaré le sénateur démocrate Sherrod Brown dans un communiqué. "Ils ont une fois de plus préféré marquer des points politiques plutôt que de servir le public et faire baisser les prix pour les familles américaines", a-t-il jugé, ajoutant que le Sénat allait réexaminer sa nomination "rapidement".

Sur le même sujet