Un ancien cadre supérieur de Gazprom combat désormais les troupes russes

L'homme a dit avoir quitté la Russie le 2 mars. Il a pris la décision de fuir parce qu'il est né en Ukraine, qu'il condamne l'invasion russe et qu'il "veut défendre ma patrie l'arme à la main".

Un ancien cadre supérieur de Gazprom combat désormais les troupes russes
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Un homme qui a été pendant des années un cadre supérieur du géant russe de l'énergie Gazprom est allé en Ukraine pour combattre les troupes russes. "Je veux me débarrasser de mon passé russe", a déclaré Igor Volobuev, longtemps vice-président de Gazprombank, dans une interview vidéo diffusée mardi via YouTube. L'homme a dit avoir quitté la Russie le 2 mars. Il a pris la décision de fuir parce qu'il est né en Ukraine, qu'il condamne l'invasion russe et qu'il "veut défendre ma patrie l'arme à la main".

Dans l'interview, M. Volobuev critique également son ancien employeur, qu'il appelle le "club du gaz" de la Russie. Avec son gaz naturel, Moscou a toujours essayé d'extorquer ses voisins et l'Europe. Les projets de gazoducs Nord Stream 1, Nord Stream 2 et Turk Stream avaient pour objectif politique d'éliminer l'Ukraine en tant que pays de transit pour le gaz russe, explique M. Volobuev. Le Kremlin et Gazprom ont toujours nié les accusations similaires de l'Ukraine et de l'Occident, affirmant eux-mêmes qu'il s'agissait de projets purement économiques.

M. Volobuev a été vice-président de Gazprombank pendant six ans et, avant cela, directeur des relations publiques de Gazprom pendant seize ans. Dans l'interview, il dit également douter que plusieurs suicides de hauts dirigeants de sociétés énergétiques russes soient effectivement des suicides.

Sur le même sujet