Le PS soutiendra une révision de la loi encadrant les salaires : "Les circonstances exceptionnelles que nous connaissons le justifient"

Qui va donc soutenir le projet de révision de la loi de 96 sur la compétitivité des entreprises ?

Le président du parti socialiste Paul Magnette.
Le président du parti socialiste Paul Magnette. ©BELGA
La bataille pour le pouvoir d'achat a commencé. Et les socialistes veulent en être. Ils annonceront donc dimanche soutenir la révision de la loi de préservation de la compétitivité – la fameuse loi de 1996 – dans le cadre de la fête du travail du 1er mai, c'est ce que nous confirment plusieurs sources "proches du dossier". Ce n'est pas anodin : la révision de la loi de 1996 ne figure pas dans l'accord de gouvernement. "Et alors ? La prolongation de deux réacteurs nucléaires non plus ne figurait pas...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet