Ventes des fleurs: comment les Pays-Bas s’en mettent plein les poches

Un véritable jackpot pour nos voisins, avec un chiffre d’affaires de huit milliards.

Ventes des fleurs: comment les Pays-Bas s’en mettent plein les poches
©SHUTTERSTOCK
La plupart des fleurs qui composent le bouquet qu’on offre à la fête des mères proviennent de l’étranger. Des Pays-Bas, d’abord, où elles poussent dans d’immenses serres chauffées. D’Israël, d’Équateur, d’Italie ou encore du Kenya également. Là où le climat est plus propice à la culture,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet