Le prix du gaz retombe après une "clarification" sur le paiement en roubles

Cette baisse fait suite à la tentative du fournisseur de gaz russe Gazprom de rassurer les acheteurs, en leur disant qu'ils peuvent continuer à payer le gaz sans violer les sanctions occidentales.

Le prix du gaz retombe après une "clarification" sur le paiement en roubles
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Le prix du gaz en Europe a enregistré une forte baisse lundi, dans la foulée d'une annonce faite par Gazprom. Le géant russe a assuré à ses clients qu'ils pouvaient continuer à payer leurs commandes sans pour autant violer les sanctions occidentales à l'encontre de Moscou. Les larges réserves de gaz liquéfié et la météo estivale sont également de nature à rassurer les marchés. Le cours du gaz à la Bourse d'Amsterdam, déterminant pour les prix en Europe, a reculé de 5% à 96,50 euros/MWh, se rapprochant ainsi des 90 euros, soit un niveau comparable à celui d'avant le début de la guerre en Ukraine.

Gazprom a indiqué à ses clients qu'un décret du Kremlin avait clarifié la situation quant au paiement en roubles, préconisé par Moscou pour stimuler sa monnaie. Selon le nouveau texte, les achats de gaz en devises étrangères seront changées en roubles via des comptes bancaires gérés par le National Clearing Center de Russie, soit l'institution financière indépendante chargée d'assurer la compensation entre les transactions.

Reste à voir si le décret sera suffisant pour apaiser les Européens. Les Etats-Unis, de leur côté, plaident entre-temps pour de nouvelles sanctions, contre plusieurs administrateurs du bras financier de Gazprom. La banque privée de l'entreprise, essentielle pour les paiements du gaz livré sur le continent, avait jusqu'à présent été épargnée.

Sur le même sujet