En 2022, les revenus de la Russie liés au pétrole ont... augmenté de 50 %

Le pétrole russe est parvenu à se trouver de nouveaux points de chute.

La Libre Eco avec Belga
En 2022, les revenus de la Russie liés au pétrole ont... augmenté de 50 %
©Shutterstock

Malgré les mesures de rétorsion prises par l'Union européenne envers la Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine, les revenus du pétrole de la Fédération ont déjà crû de 50 % cette année, indique jeudi l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Moscou a déjà empoché 20 milliards de dollars par mois depuis le début de l'année grâce à la vente de son pétrole et des produits qui en sont issus. Les exportations russes se poursuivent au même rythme, même si l'Union européenne envisage d'interdire les importations de ces produits russes et que les multinationales du secteur, comme Shell et TotalEnergies, ont promis de cesser de s'y fournir.

L'Asie, en revanche, continue d'importer sans restriction. L'Inde et la Chine s'emparent des cargaisons dont l'Europe ne veut plus.