Fin du port du masque dans les transports : "Nous pouvons désormais nous concentrer sur les conséquences de la crise en Ukraine"

La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) salue la fin du port obligatoire du masque buccal dans les transports en commun.

La Libre Eco avec Belga
Pieter Timmermans,à la tête de la FEB.
Pieter Timmermans,à la tête de la FEB. ©Jean-Luc Flémal

La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) a salué vendredi la fin du port obligatoire du masque buccal dans les transports en commun, estimant que cette mesure "nous rapproche d'un retour à une liberté complète." "Bien que le coronavirus n'ait pas disparu et que la vigilance reste de mise, nous pouvons désormais nous concentrer pleinement sur les graves conséquences économiques de la crise en Ukraine", estime l'organisation patronale.

Selon la FEB, la crise ukrainienne "est d'un tout autre type que la crise du coronavirus et risque d'avoir un impact néfaste et durable sur le tissu économique."