Crise énergétique : les Pays-Bas lèvent leurs restrictions de production électrique au charbon

Une annonce qui survient alors que la crise énergétique s'intensifie.

La Libre Eco avec Belga
Crise énergétique : les Pays-Bas lèvent leurs restrictions de production électrique au charbon
©Shutterstock

Les Pays-Bas ont annoncé lundi la levée des restrictions de production électrique au charbon afin de compenser une baisse des approvisionnements en gaz en provenance de Russie, un jour après que l'Allemagne voisine a pris une mesure similaire. "Le cabinet a décidé de lever immédiatement les restrictions de production pour les centrales électriques au charbon de 2022 à 2024", a annoncé le ministre Rob Jetten lors d'une conférence de presse. Le but est d'éviter les pénuries de gaz l'hiver prochain.

"Cela signifie que les centrales électriques au charbon peuvent à nouveau fonctionner à pleine capacité au lieu du maximum de 35 %", a-t-il ajouté. Grâce à cela, les centrales au gaz devront fournir moins d'électricité et le gaz ainsi économisé pourra être utilisé pour mieux remplir les installations de stockage de gaz.

La décision néerlandaise survient au lendemain de celle de l'Allemagne de recourir davantage au charbon pour compenser les baisses de livraisons de gaz russe.

Le gazier russe Gazprom a annoncé en mai la suspension des livraisons au fournisseur néerlandais GasTerra, appartenant en partie à l'État néerlandais, après que la firme a refusé de payer en roubles.

"Je tiens à souligner qu'il n'y a pas de pénurie aiguë de gaz pour le moment", aux Pays-Bas, a insisté M. Jetten. "Cependant, davantage de pays sont maintenant sous pression (de la Russie)", a-t-il expliqué. "Cela nous inquiète. En raison de ces préoccupations, j'annonce aujourd'hui une crise du gaz de niveau un: l'alerte précoce", a-t-il ajouté. Même si le niveau le plus élevé est le niveau 3, a-t-il précisé, "pour le moment le risque de ne rien faire est trop grand".

Le ministre néerlandais a déclaré que son pays avait "préparé cette décision avec (ses) collègues européens ces derniers jours".

Les centrales au charbon néerlandaises ne pouvaient depuis janvier pas fonctionner à plus de 35 % de leur capacité maximale afin de réduire leurs émissions de CO₂. Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, une loi a été adoptée qui interdit même la combustion du charbon dans les centrales électriques à partir de 2030.