Joe Biden va demander de suspendre pour trois mois une taxe fédérale sur les prix de l'essence

La Maison Blanche veut supprimer jusqu'en septembre une taxe fédérale de 18 cents par gallon (3,78 litres) et appelle les Etats, qui taxent également l'essence à la pompe, à faire de même.

La Libre Eco avec AFP
Joe Biden va demander de suspendre pour trois mois une taxe fédérale sur les prix de l'essence
©Shutterstock

Le président Joe Biden va demander mercredi au Congrès américain de suspendre pour trois mois une taxe fédérale sur les prix de l'essence qui flambent et mécontentent les Américains à quelques mois des élections de mi-mandat. La Maison Blanche veut supprimer jusqu'en septembre une taxe fédérale de 18 cents par gallon (3,78 litres) et appelle les Etats, qui taxent également l'essence à la pompe, à faire de même, afin "de soulager directement les consommateurs américains qui souffrent de la hausse des prix de Poutine", ont indiqué de hauts responsables de l'administration.

Le prix moyen du gallon d'essence atteint le record de 5 dollars aux Etats-Unis (4,968 dollars mercredi), contre quelque 3 dollars il y a un an, et cette flambée se répercute dans l'économie nationale, entraînant la baisse de la cote de popularité du président américain, qui bénéficie de moins de 40 % d'opinions favorables.

La suspension de cette taxe fédérale de 18 cents, ainsi que celle de 24 cents par gallon de diesel pendant la saison des déplacements d'été, devrait coûter quelque 10 milliards de dollars au fonds d'infrastructures des autoroutes, habituellement financé par ces prélèvements fiscaux. L'administration assure que d'autres revenus peuvent compenser le manque à gagner pour ce fonds.

La Maison Blanche appelle également les Etats, qui imposent diversement eux aussi l'essence à la pompe, à supprimer temporairement leurs prélèvements ou à fournir des mécanismes de compensation aux automobilistes. Plusieurs Etats l'ont déjà fait comme le Connecticut ou l'Etat de New York. En moyenne, les Etats prélèvent 30 cents de taxes par gallon d'essence.

A cette proposition de suspension de taxe, qui relève du Congrès, s'ajoutent d'autres potentielles mesures qui pourraient, selon la Maison Blanche, alléger le prix de l'essence à la pompe d'un dollar par gallon.

Ainsi le président Biden va-t-il aussi presser les détaillants dans les stations d'essence à appliquer la baisse immédiatement et solliciter les raffineurs pour qu'ils élargissent leurs capacités de traitement du brut.