Le prix du pétrole chute en raison des craintes de récession

Le pétrole américain pour livraison en août est devenu 2,1 % moins cher, à 103,93 dollars le baril.

La Libre Eco avec Belga

Les déclarations de Jerome Powell, le président de la banque centrale américaine, selon lesquelles une hausse rapide des taux d'intérêt pourrait éventuellement déclencher une récession, ont fait baisser le prix du pétrole brut jeudi. Le pétrole américain pour livraison en août est devenu 2,1 % moins cher, à 103,93 dollars le baril. C'est le niveau le plus bas depuis six semaines.

Le pétrole Brent, en provenance de la mer du Nord, est devenu 1,9 % moins cher, à 109,60 dollars le baril. L'indice des matières premières a également été touché et se trouve maintenant à son plus bas niveau depuis mars.

Une récession signifierait une baisse de la demande. La banque centrale américaine a déjà procédé à certaines augmentations des taux d'intérêt, mais elle souhaite les relever encore davantage pour amener l'inflation à l'objectif de 2 %, a déclaré M. Powell mercredi. Il a admis que cette politique pourrait éventuellement ralentir l'économie et même provoquer une récession, bien que ce ne soit pas l'intention. Un atterrissage en douceur est "un défi", selon le président de la Fed.

Les bourses américaines ont également clôturé en légère baisse mercredi soir. En Europe, une ouverture rouge est attendue.