Les propriétaires de panneaux solaires en Flandre peuvent désormais partager leur surplus d'énergie

À partir de demain, l'énergie pourra être "livrée", voire vendue, à un membre de la famille, un voisin ou un ami, par exemple. Les "prosumers" pourront également bénéficier d'une prime s'ils ont payé plusieurs redevances au réseau de distribution.

La Libre Eco avec Belga
Toute personne souhaitant partager l'électricité doit s'inscrire auprès du gestionnaire de réseau Fluvius.
Toute personne souhaitant partager l'électricité doit s'inscrire auprès du gestionnaire de réseau Fluvius. ©Shutterstock

Les personnes qui possèdent en Flandre des panneaux solaires et un compteur numérique pourront, à partir du 1er juillet, "livrer" de l'électricité à une autre adresse, l'Agence flamande de l'énergie et du climat. Cette autre adresse peut être leur propre résidence secondaire, mais il est également possible de vendre l'électricité à un membre de la famille, un voisin ou un ami, par exemple, ou de la donner gratuitement.

Concrètement, l'électricité produite par les panneaux solaires et non utilisée sur le site même est partagée. Cette énergie, qui est injectée dans le réseau électrique, reste disponible pendant quinze minutes et peut être utilisée ailleurs. Quiconque souhaite vendre son électricité verte doit prendre les dispositions nécessaires avec l'autre partie. Le destinataire doit également disposer d'un compteur numérique.

Toute personne souhaitant partager l'électricité doit s'inscrire auprès du gestionnaire de réseau Fluvius. Le pouvoir ne peut être partagé qu'avec une seule autre partie. Jusqu'à la fin de cette année, le vendeur et le destinataire doivent également avoir le même fournisseur d'électricité.

Bonus pour la double facturation des coûts de réseau

Par ailleurs, la prime annoncée pour les propriétaires de panneaux solaires qui ont payé plus d'une fois les redevances du réseau de distribution peut être demandée du 1er juillet à la fin de l'année. La prime varie de 0 à 170 euros, indique l'agence. Un certain nombre de "prosumers" (propriétaires de panneaux solaires ou d'une petite éolienne, par exemple) ont dû payer plusieurs fois les tarifs du réseau de distribution lors du passage d'un compteur analogique à un compteur numérique. Il s'agit d'une autre conséquence d'un arrêt de la Cour constitutionnelle du début de l'année 2021 qui a annulé le règlement sur l'inversion virtuelle du compteur.

Le gouvernement flamand a élaboré une compensation pour cela. Elle s'applique aux consommateurs qui ont reçu un compteur numérique jusqu'au 30 juin 2022. La compensation n'est pas accordée automatiquement, mais peut être demandée comme une prime. Cela peut se faire via le bureau des primes du gestionnaire de réseau Fluvius.

Le montant dépend de la capacité de l'onduleur de l'installation de panneaux solaires, de la date d'installation du compteur numérique et du mois du dernier relevé annuel.