"On continue de prendre les gens pour des imbéciles" : pourquoi l'accord commercial entre l'UE et la Nouvelle-Zélande ne fait pas l'unanimité

Après quatre ans de négociations, l'Union européenne et la Nouvelle-Zélande viennent de conclure un accord commercial. Salué par ses architectes, il ne fait pourtant pas l'unanimité. Députés et agriculteurs déplorent l'aberration écologique et la concurrence inégale qu'il va renforcer.

La Première ministre néo-zélandaise et la présidente de la Commission européenne ont fait aboutir quatre années de négociations ce 30 avril.
La Première ministre néo-zélandaise et la présidente de la Commission européenne ont fait aboutir quatre années de négociations ce 30 avril. ©AFP
C'est tout sourire qu'Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise, ont annoncé la conclusion d'un accord commercial entre les deux parties ce 30 juin. Un accord présenté comme...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité