Estimation "flash" : la croissance économique belge a ralenti au 2e trimestre

La croissance économique belge a ralenti à +0,2 %.

La Libre Eco avec Belga
Estimation "flash" : la croissance économique belge a ralenti au 2e trimestre
©Shutterstock

Sans surprise, la croissance économique belge a ralenti au deuxième trimestre (avril à juin), sur fond d'inflation galopante, de flambée des prix des matières premières et de guerre en Ukraine. Selon une estimation "flash" publiée par l'Institut des comptes nationaux (ICN) et la Banque nationale de Belgique (BNB), le produit intérieur brut (PIB) en volume, corrigé des variations saisonnières et des effets de calendrier, a progressé de 0,2 % au deuxième trimestre de 2022 par rapport au trimestre précédent et de 3,3 % à un an d'écart, soit par rapport au deuxième trimestre 2021.

Au premier trimestre 2022, la croissance avait été de 0,5 % en glissement trimestriel et de 4,9 % en glissement annuel.

Le ralentissement est généralisé parmi les grandes branches d'activité. D'après une première estimation, la valeur ajoutée a ainsi reculé sur la période avril-juin de 0,2 % dans l'industrie, tandis que dans la construction et dans les services, la croissance de l'activité est demeurée positive, mais a ralenti à 0,3 %.

L'ICN et la BNB soulignent toutefois que ces chiffres de croissance sont empreints "d'une incertitude plus grande que ce n'est habituellement le cas."