Guerre en Ukraine: Kiev propose ses propres gazoducs comme alternative au Nord Stream

La Russie se serait opposée à la proposition ukrainienne.

DPA
Guerre en Ukraine: Kiev propose ses propres gazoducs comme alternative au Nord Stream
©AFP

En réponse à l'annonce faite par Gazprom d'interrompre les livraisons de gaz via le gazoduc Nord Stream 1 pendant trois jours pour des raisons de maintenance, l'Ukraine a proposé ses gazoducs comme alternative. "La capacité du système de transport de gaz ukrainien passant par la Pologne est plus que suffisante pour répondre aux obligations de livraison de gaz russe pour l'Europe", a déclaré vendredi soir l'opérateur gazier ukrainien.

La Russie se serait opposée à cette proposition, selon l'opérateur.

Un certain nombre de pays, notamment dans le sud-est de l'Europe, reçoivent encore leur gaz russe via le gazoduc ukrainien, tandis que Nord Stream 1 est important pour l'approvisionnement de l'Allemagne.

Gazprom a déclaré qu'après la maintenance, du 31 août au 2 septembre, elle livrera de nouveau 33 millions de mètres cubes de gaz par jour, soit environ 20% de la capacité de Nord Stream 1. Mais l'annonce de vendredi a tout de même provoqué des troubles et fait grimper le prix du gaz européen à un nouveau record.