Les prix de l'électricité continuent de grimper en flèche en Belgique

Pour l'électricité livrée vendredi, le prix moyen a dépassé 700 euros par mégawattheure ce jeudi.

La Rédaction avec Belga

Les prix de gros de l'électricité en Belgique continuent de grimper en flèche. Pour l'électricité livrée vendredi, le prix moyen a dépassé 700 euros par mégawattheure ce jeudi, selon les données de la bourse de l'électricité Epex Spot. Mercredi dernier (540,8 euros par mégawattheure en moyenne), le record établi en mars, juste après l'invasion russe en Ukraine, a été pulvérisé. Depuis lors, les prix ont atteint des sommets inégalés et le record a été battu quatre fois.

Le prix dit "day-ahead" de l'électricité belge pour vendredi s'élève en moyenne à 700,41 euros par mégawattheure. Le prix culmine le matin, entre 8 et 9 heures, à 802,97 euros par mégawattheure. Selon Matthias Detremmerie, négociant en énergie, le prix day-ahead se situe en moyenne autour de 55 euros par mégawattheure à cette période de l'année en temps normal, et "dans une année chère, autour de 70 euros".

Les prix élevés de vendredi s'expliquent notamment par l'absence de vent - ce qui signifie que les éoliennes produisent moins d'électricité - et la couverture nuageuse prévue - ce qui signifie que les panneaux solaires ont un rendement moindre. Les températures chaudes persistantes augmentent également la demande d'électricité.

Sur les marchés à terme, la situation est encore pire "avec des records presque inédits dans tous les domaines", indique M. Detremmerie. Pour l'électricité livrée l'année prochaine, le prix en Belgique est supérieur de près de 50 euros, à 611 euros. "La nouvelle que quatre réacteurs nucléaires français resteront en maintenance plus longtemps que prévu en raison de fissures pèse sur le parc de production européen", a déclaré le trader. En France, l'électricité pour 2023 se négociait jeudi quelque 80 euros de plus, à 875 euros le mégawattheure.