Choc pétrolier de 1973: "J’ai été le seul en Europe à bloquer les prix", se souvient Willy Claes

Rencontre avec le socialiste flamand Willy Claes, ministre des Affaires économiques lors du premier choc pétrolier qu'a traversé la Belgique et le reste de la planète en 1973.

Parmi les mesures de sobriété imposées en Belgique à la fin de l’année 1973, les dimanches sans voiture ont marqué les esprits.
Parmi les mesures de sobriété imposées en Belgique à la fin de l’année 1973, les dimanches sans voiture ont marqué les esprits. ©D.R.
C’était en octobre 1973, il y a près de 49 ans. Le premier choc pétrolier s’abat sur notre pays et le reste de la planète. En quelques mois, le prix du baril du pétrole quadruple, mettant à mal le pouvoir d’achat des ménages et le bon fonctionnement des entreprises. À l’époque, la situation politique et la conjoncture économique enclenchent...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité