Prix du gaz : "Il est temps de dire stop aux Néerlandais"

La Commission européenne a proposé que les États captent tout ce qui excède le plafond du prix de l’électricité, pour le restituer ensuite aux consommateurs. Mais la Creg estime que ce mécanisme, qui vise les ventes sur le marché "spot" (au comptant), ne capte qu’un cinquième des transactions et qu’il peut facilement être contourné.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.
Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte. ©AFP
Le régulateur belge de l’énergie s’est dit favorable au plafonnement des prix du gaz. Néanmoins, la Creg a attiré l’attention sur le fait que les prix...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité