Échec des négociations entre partenaires sociaux sur l'enveloppe bien-être de 900 millions d'euros

Cette enveloppe garantit un budget pour les augmentations des prestations sociales.

La Libre Eco avec Belga
Échec des négociations entre partenaires sociaux sur l'enveloppe bien-être de 900 millions d'euros
©Shutterstock

Les partenaires sociaux ne sont pas parvenus à un accord sur la répartition des 900 millions d'euros destinés à augmenter les allocations sociales, annoncent jeudi les syndicats. Les représentants des travailleurs demandent au gouvernement de prendre la main et de se prononcer rapidement. Au plus tard le 15 septembre de chaque année paire, syndicats et employeurs doivent formuler un avis sur la manière dont "l'enveloppe bien-être" sera dépensée au cours des deux années suivantes. Cette enveloppe garantit un budget pour augmenter les allocations sociales (en plus de l'index). Il s'agit notamment des allocations de chômage, des allocations de maladie et d'invalidité ou encore des pensions.

Selon les syndicats, il a été "impossible" pour les interlocuteurs de rendre un avis commun avant l'échéance, "les employeurs ayant systématiquement refusé, ces derniers mois, d'entamer les travaux".

"À la veille d'un hiver particulièrement difficile, les syndicats insistent pour qu'un maximum de moyens soient libérés à partir du 1er janvier 2023. Nous demandons au gouvernement de prendre une décision rapide afin de permettre une mise en œuvre dans les meilleurs délais", selon le communiqué des syndicats.