Des perturbations attendues ce 21 septembre dans les transports bruxellois

La Stib, le Tec et De Lijn ont adressé une mise en garde à leurs clients concernant la journée d'actions syndicales de ce mercredi 21 septembre. Sur le rail, la SNCB ne s'attend pas, elle, à une grande perturbation.

La Libre Eco avec Belga
Des perturbations attendues ce 21 septembre dans les transports bruxellois
©Belga Image

Insatisfaits de la réponse gouvernementale aux particuliers face à la crise énergétique et vent debout face à la loi de 1996 qui bloque une vraie liberté de négociations des salaires, FGTB, CSC et CGSLB se rassemblent mercredi à 10h00 place de la Monnaie à Bruxelles pour faire entendre leur voix. Le réseau de transports en commun bruxellois sera perturbé, certainement les lignes de bus qui passent dans le quartier de la Monnaie et du Mont des Arts. Une partie du personnel de ces entreprises pourrait en outre prendre part à la mobilisation.

À la Stib, si on ne peut s'avancer sur le pourcentage du personnel qui prendra part aux actions, on fera tout pour assurer les lignes principales. Un conseil est néanmoins donné aux usagers qui peuvent disposer d'une alternative de transport d'activer celle-ci car des perturbations, il y en aura. À cet égard, la Stib renvoie vers le Contact Center (070/23.20.00) qui sera actif dès 6h00 mercredi matin. Le site internet www.stib.brussels et l'application Stib informeront en continu les voyageurs, tout comme la page Facebook (facebook.com/lastib) et le compte Twitter (@stibmivb). Des perturbations sont à craindre aussi sur le réseau Tec, indique la société sur son site (www.letec.be). Lequel mentionne aussi précisément les lignes qui seront affectées.

La page Facebook informera aussi les voyageurs sur l'état du réseau (facebook.com/leTECofficiel). De Lijn estime qu'au nord du pays, seuls 60 % de ses véhicules rouleront.