La confiance des consommateurs belges plonge à un niveau historique en septembre

Les prix de l'énergie, l'inflation et la guerre rendent le consommateur belge plus pessimiste que jamais quant à sa propre situation financière et à la situation économique belge.

La Libre Eco avec Belga
Le plus grand pessimisme concerne l'évolution économique générale en Belgique au cours des douze prochains mois.
Le plus grand pessimisme concerne l'évolution économique générale en Belgique au cours des douze prochains mois. ©Shutterstock

La confiance des consommateurs a enregistré une lourde chute en septembre avec une perte de 16 points, rapporte la Banque nationale de Belgique (BNB) jeudi. L'indicateur tombe à -27, un niveau plus bas que lors du déclenchement de la guerre en Ukraine en mars (-16) et qu'au plus fort de la crise du coronavirus en avril 2020 (-26).

Les ménages ont exprimé leurs très vives inquiétudes en raison de la flambée persistante des prix de l'énergie à l'approche de l'hiver, des niveaux record de l'inflation et du contexte géopolitique de la guerre, analyse la BNB. Depuis le début de l'année, l'indicateur a perdu près de 30 points.

Prévisions en chute libre

Le plus grand pessimisme concerne l'évolution économique générale en Belgique au cours des douze prochains mois. Cette composante de l'indicateur chute à son plus bas niveau historique.

Les attentes relatives à l'évolution du chômage se dégradent nettement également et les prévisions des ménages à propos de leur situation financière n'ont jamais été aussi négatives, atteignant une détérioration record, analyse la Banque nationale. Les intentions d'épargne durant les prochains mois sont aussi au plus bas.

Le cours de la BNB poursuivait par ailleurs sa chute ce jeudi, en baisse de 7,30 % à 978 euros vers 13H00.