Clarisse Ramakers (Agoria): "En Wallonie, le gouvernement a l'air tétanisé"

Indexation des salaires, crise énergétique, pénurie de main d'œuvre... les défis sont nombreux pour l'industrie technologique wallonne. Clarisse Ramakers, directrice générale d’Agoria Wallonie qui défend les intérêts du secteur, est l’Invitée Eco du week-end.

La directrice d'Agoria Wallonie souhaite, comme beaucoup de patrons, une remise en question du système d'indexation des salaires. En particulier à cause de la flambée énergétique.
La directrice d'Agoria Wallonie souhaite, comme beaucoup de patrons, une remise en question du système d'indexation des salaires. En particulier à cause de la flambée énergétique. ©D.R.
Libre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité