Phil Collins et Genesis vendent leurs droits musicaux pour 300 millions de dollars

Avec cette vente, Collins et Genesis suivent l'exemple de plusieurs autres grands musiciens tels que Bob Dylan, Sting et Bruce Springsteen qui ont également vendu leurs droits musicaux ces dernières années pour plusieurs centaines de millions de dollars.

La Libre Eco avec Belga
Phil Collins (droite) est devenu le chanteur du groupe britannique après le départ de Peter Gabriel.
Phil Collins (droite) est devenu le chanteur du groupe britannique après le départ de Peter Gabriel. ©AP

Le chanteur et musicien britannique Phil Collins et ses camarades du groupe pop Genesis ont vendu les droits de leurs morceaux à Concord Music. L'accord porte sur un montant total 300 millions de dollars, selon le Wall Street Journal. La vente des droits comprend des chansons que Collins a enregistrées au cours de sa carrière solo et la musique qu'il a créée pour Genesis avec le claviériste Tony Banks et le guitariste Mike Rutherford. Il porte également sur du matériel solo de Rutherford et Banks. Les enregistrements de Peter Gabriel, qui a quitté Genesis en 1975, ne font pas partie de l'accord.

Phil Collins est devenu le chanteur du groupe britannique après le départ de Peter Gabriel. Genesis a rencontré le succès avec des chansons telles que "I Can't Dance", "Land of Confusion" et "Jesus He Knows Me". Collins a également eu des hits en solo avec "In the Air Tonight" et "Another Day in Paradise", parmi d'autres.

Le président de Concord Music, Bob Valentine, a déclaré au Wall Street Journal qu'il souhaitait présenter la musique de Collins et Genesis à une nouvelle génération.

"Dans le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui avec Facebook, Instagram, TikTok et toutes ces choses qui stimulent la consommation de musique plus ancienne, il y a certainement des possibilités pour nous, en tant que maison de disques, de redonner vie à une partie de cette musique", a-t-il déclaré.