Les éoliennes en mer auront 285 millions d'euros de soutien public en moins l'an prochain

Cette décision a été prise par le régulateur fédéral de l'énergie, la Creg.

eolien offshore JL Flemal.jpg

Les éoliennes en mer bénéficieront de 285 millions d'euros de soutien public en moins l'an prochain à cause des prix élevés de l'électricité. Cette décision a été prise par le régulateur fédéral de l'énergie, la Creg. Pour les parcs éoliens les plus jeunes, l'aide devrait même être nulle.

Les producteurs d'énergie éolienne en mer reçoivent des subventions sous la forme de certificats verts, dont le montant est chiffré par la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg).

Pour les parcs les plus anciens, le montant du soutien est fixe. Celui des installations les plus récentes est par contre variable et dépend, entre autres, des prix de l'électricité. Un prix qui était exceptionnellement élevé ces douze derniers mois, et le régulateur suppose que ce sera également le cas en 2023. Le soutien aux parcs les plus jeunes sera dès lors nul, a décidé la Creg.

Cela porte le coût total des certificats verts pour les éoliennes en mer à 349,8 millions d'euros en 2023, soit 285 millions d'euros de moins qu'en 2022.

En raison des prix élevés de l'électricité, les éoliennes avaient déjà dû se contenter pour cette année de 177 millions d'euros de soutien en moins que prévu.