600.000 installations photovoltaïques en France, +20% en un an

Le nombre de panneaux photovoltaïques installés a augmenté de 20% en un an sur le territoire français. Pour l'autoconsommation, les chiffres ont doublé.

LIEGE. INSTALLATION DE PANNEAUX PHOTOVOLTAIQUES SUR LE TOIT DE BELLE ILE. PHOTO Michel Tonneau.
Le nombre de panneaux photovoltaïques ne cesse de croître. ©MICHEL TONNEAU

La France a atteint le cap des 600.000 installations photovoltaïques, toutes puissances confondues, un nombre en hausse de 20% en un an, a indiqué lundi Enedis, qui relève notamment un boom de l'autoconsommation.

A fin septembre, le pays comptait près de 600.000 installations, dont un tiers en autoconsommation individuelle, l'ensemble représentant une production solaire totale de plus de 13 gigawatts (GW), selon l'Open Data d'Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution électrique en France.

90 000 installations de plus que l'an dernier

Ce boom, sur fond de crise de l'énergie, intervient alors que la France accuse de grands retards dans le déploiement des énergies renouvelables, son objectif officiel dans le solaire restant très éloigné, soit 20 GW en 2023.

Le pays compte presque 90.000 installations de plus que l'an dernier à la même période, soit une hausse de +20%.

Rien qu'au 3e trimestre de 2022, Enedis indique avoir enregistré des demandes de raccordement au réseau pour une puissance totale de près de 1,1GW: un chiffre en hausse ces deux dernières années (0,8 GW sur le troisième trimestre de 2021, 0,6 GW sur celui de 2020).

Le nombre d'installation en autoconsommation a doublé

En particulier, le nombre d'installations en autoconsommation individuelle a quasiment doublé en 18 mois sur le territoire métropolitain, avec près de 208.000 clients autoconsommateurs individuels raccordés au réseau public à fin septembre. Ils étaient 108.664 à fin mars 2021 et... 3.000 en 2015.

Ces clients sont pour l'essentiel équipés d'installations de moins de 36 kilovoltampères (kVa).

"Enedis constate une nette accélération du nombre d'autoconsommateurs", souligne l'entreprise, relevant que cette autoconsommation concerne quasi uniquement du photovoltaïque, "et pas uniquement dans les régions les plus ensoleillées".