Les Belges, ces grands amateurs de paris sportifs: voici la somme folle qui pourrait être misée durant la Coupe du Monde

Quel que soit le résultat final des Diables, les paris sportifs, eux, finiront gagnants de la Coupe du Monde.

Argentina's fans cheer in front of a FIFA World Cup sign in Doha on November 7, 2022, ahead of the Qatar 2022 FIFA World Cup football tournament. (Photo by Kirill KUDRYAVTSEV / AFP)
Le coup d'envoi de la Coupe du Monde au Qatar sera sifflé le 20 novembre. ©AFP or licensors

A quelques jours du coup d'envoi de la Coupe du Monde au Qatar, l'impatience gagne les amateurs de football aux quatre coins de la planète. Les supporters belges, en particulier, suivront avec attention les performances de notre équipe nationale.

Comme lors de chaque grande compétition, les paris sportifs auront aussi la cote. Selon une étude menée par la start-up HelloSafe, les Belges devraient encore miser de grosses sommes cette année. Ainsi, le montant total des mises de paris sportifs (en ligne et hors-ligne) en Belgique durant la Coupe du Monde devrait se situer entre 344 et 376 millions d'euros.

Les performances des Diables Rouges influeront évidemment le nombre de paris. Si notre sélection perd en poules, environ 344,5 millions devraient être misés, contre 375,6 millions si elle atteint la finale. Les jours de match devraient également générer plus de profit: les jours où les Diables Rouges jouent, une hausse de 12% des mises devrait être constatée par rapport aux jours où la Belgique ne joue pas.

La crise ne se fait pas sentir

Malgré la crise économique, les supporters belges devraient être plus dépensiers que lors des précédentes compétitions. Le total des mises de paris sportifs en ligne pourrait augmenter de 13,8% par rapport au Mondial 2018 (soit 28 millions d'euros de mises en plus), dans le cas où les Diables atteignent la finale. Dans le scénario le plus pessimiste - celui d'une élimination des Diables Rouges dès la phase de poules - l'augmentation des mises de paris sportifs en ligne par rapport à 2018 se chiffrerait tout de même à 7,3% (soit 15 millions d'euros de mises en plus).