Revue boursière: l’inflation recule aux États-Unis, le Nasdaq exulte, les cryptos plongent

Les opérateurs américains parient sur une pause dans la hausse des taux de la Fed.

FILE - Traders work on the floor at the New York Stock Exchange in New York, Aug. 10, 2022. Stocks slipped in morning trading on Wall Street Wednesday, Oct. 26, 2022 and big technology stocks were the heavy weights on major indexes following several weak earnings reports and financial forecasts. The S&P 500 fell 0.4, despite more stocks gaining ground than falling in the benchmark index. The tech-heavy Nasdaq slipped 1.5%. The Dow Jones Industrial Average gained ground. Alphabet and Microsoft each slumped after reporting disappointing results. (AP Photo/Seth Wenig, file)
La bourse de New York ©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.
Les derniers chiffres relatifs à l’évolution des prix à la consommation étaient attendus avec inquiétude aux États-Unis, jeudi. Pourtant, bonne nouvelle, les prix à la consommation n’ont augmenté que de 7,7 % en octobre par rapport à octobre de l’an passé. L’inflation, malmenée par la politique monétaire restrictive de la Réserve fédérale américaine (Fed), aurait donc atteint un pic et entamé un repli ? On est en effet plus bas que les 8,2 % de hausse enregistrés en septembre sur base annuelle, et bien en dessous des 7,9 % estimés par les analystes. La diffusion de ces chiffres a donné à penser aux opérateurs que la Fed pourrait infléchir sa politique monétaire sur cette base… un peu vite sans doute. Mais en Bourse la perspective d’un coup d’arrêt aux hausses des taux d’intérêt a eu un effet dépassant toutes les attentes. En quelques minutes, on a assisté aux États-Unis à un plongeon du dollar, à un recul rapide des taux d’intérêt à long terme, et à un bond...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité