Baudouin Regout est officiellement le nouveau commissaire au Plan

Il succède à Philippe Donnay, décédé inopinément il y a un an.

Baudouin Regout
Baudoin Regout est fonctionnaire à la Commission européenne depuis 2011, spécialisé dans le conseil aux affaires économiques et financières. ©Lisbon Council

Le Conseil des ministres a décidé, vendredi, de nommer Baudouin Regout comme nouveau commissaire au Bureau fédéral du Plan pour une période de neuf ans. Il succède à Philippe Donnay, décédé inopinément il y a un an déjà.

Baudoin Regout est fonctionnaire à la Commission européenne depuis 2011, spécialisé dans le conseil aux affaires économiques et financières. Il y a une dizaine de jours, La Libre avait annoncé que l'intéressé semblait déjà avoir les préférences du gouvernement.

Étiqueté PS, l’homme, parfait trilingue, a été détaché au cabinet du secrétaire d’État aux Investissements stratégiques, Thomas Dermine (PS), qui a notamment en charge la mise en œuvre des plans de relance, du moins ceux concoctés par la Commission européenne et par l’État fédéral, en coordination avec ceux des Régions.

Réputée indépendante, l’institution du Bureau du Plan a devant elle des défis très importants. Au-delà de ses missions légales, comme celle d’établir le budget économique envoyé par la Belgique à la Commission européenne, le Bureau du Plan doit faire face à une très grosse modernisation de ses logiciels pour être à même de faire des analyses plus fines, que ce soit au niveau environnemental, énergétique ou économique (fédéral ou régional). L’accord de gouvernement prévoit également de mettre à l’étude une fusion de certaines institutions comme le centre d’études et d’information de la BNB, le Bureau fédéral du Plan et le service d’études du Conseil central de l’économie…