“Ce que font les États-Unis n’est pas compatible avec le libre-échange” : l’UE veut protéger ses entreprises du protectionnisme américain

Le programme américain de subventions de la transition verte pénalise les entreprises européennes actives dans ce secteur. Les ministres du Commerce de l’UE ne veulent pas d’un conflit commercial avec Washington, mais exigent des solutions.

Le vice-président de la Commission en charge du Commerce, Valdis Dombrovskis,  et le ministre tchèque Jozef Sikela, dont le pays préside le Conseil de l'UE, à l'issue de la réunion des ministres du Commerce des Vingt-sept, vendredi à Bruxelles.
Le vice-président de la Commission en charge du Commerce, Valdis Dombrovskis, et le ministre tchèque Jozef Sikela, dont le pays préside le Conseil de l'UE, à l'issue de la réunion des ministres du Commerce des Vingt-sept, vendredi à Bruxelles. ©EUROPEAN UNION
Ce n’est pas parce que les États-Unis sont nos alliés que nous devons accepter sans broncher qu’ils piétinent nos intérêts économiques. Réunis ce vendredi à Bruxelles, les ministres du Commerce des Vingt-sept ont exprimé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité