Les tarifs du transport d'électricité pourraient doubler à la suite du nouveau plan 2024-2034 d'Elia

Elia multiplie les investissements, ce qui pourrait faire monter la facture des consommateurs.

Electricité énergie pylône colza Elia Electrabel Engie Luminus Lampiris Essent vert environnement
Les tarifs de transport d'électricité ne représentent qu'environ 2% de la facture totale d'électricité d'un ménage. ©Jean Luc Flemal

La Creg avertit que le plan de développement 2024-2034 d'Elia pourrait faire exploser les tarifs de transport d'électricité, rapportent nos confrères du Tijd et L'Echo

La semaine dernière, le gestionnaire du réseau de transport (GRT) d'électricité belge, Elia, a annoncé, en marge de ses résultats trimestriels, qu'il comptait revoir à la hausse son plan d'investissement sur les cinq prochaines années. Initialement chiffré à 9,6 milliards d'euros entre 2022 et 2026, il devrait ainsi passer à 15,9 milliards entre 2023 et 2027. Pour le réseau belge, cela constitue une réévaluation à la hausse significative, de 4 à 7,2 milliards.

Elia vise à améliorer l'infrastructure pour permettre le développement de l'énergie renouvelable. Mais la Creg, le régulateur du secteur, avertit des répercussions des investissements grandissants d'Elia sur la facture. Le plan de développement pourrait mener à un doublement des tarifs du réseau de transport sur une période de 10 ans. Une hausse qui doit toutefois être remise en perspective, puisque les tarifs de transport d'électricité ne représentent qu'environ 2% de la facture totale d'électricité d'un ménage.