La Vivaldi veut doubler le taux minimum de taxation des sociétés

Faute d’accord international introduisant un impôt minimum de 15 % à charge des multinationales, la Vivaldi avance sa propre mesure. Mais cette disposition belgo-belge devrait aussi toucher des PME.

L’avocat fiscaliste Denis-Emmanuel Philippe (Bloom Law) estime que minimum 10 000 entreprises belges vont être touchées par la mesure imaginée par le gouvernement De Croo.
L’avocat fiscaliste Denis-Emmanuel Philippe (Bloom Law) estime que minimum 10 000 entreprises belges vont être touchées par la mesure imaginée par le gouvernement De Croo. ©Copyright (c) 2021 fizkes/Shutterstock. No use without permission.
À l’occasion de sa réforme de l’impôt des sociétés (Isoc), le gouvernement Michel avait mis en place une sorte d’impôt minimum à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité