Pour la première fois depuis janvier, le marché belge de l'électricité connaît à nouveau des prix négatifs

Sur le marché belge à court terme - le marché day-ahead - une moyenne de 19,47 euros par mégawattheure a été payée vendredi pour fournir de l'électricité pour le lendemain.

Facture énergie électricité coûts Shutterstock
©Shutterstock

Pour la première fois depuis le 1er janvier, le marché belge de l'électricité connaît à nouveau des prix négatifs. Des vents forts et des températures plus douces font passer le prix de l'électricité sous la barre du zéro.

Sur le marché belge à court terme - le marché day-ahead - une moyenne de 19,47 euros par mégawattheure a été payée vendredi pour fournir de l'électricité pour le lendemain. Pendant une grande partie de la journée, les prix sont négatifs, avec des pointes allant jusqu'à -12 euros par mégawattheure.

Ces prix négatifs s'expliquent par le fait que le samedi devrait être une journée très venteuse et donc riche en électricité produite par les éoliennes, avec un peu de soleil, des températures plus douces et une demande moins importante (en raison d'un jour de week-end). Dans le reste de l'Europe occidentale, les prix passent temporairement sous la barre du zéro.

La dernière fois que nous avons connu des prix de l'électricité négatifs, c'était le premier jour de cette année.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...