Conjoncture

Famifed, l'organisme fédéral en charge de la gestion des allocations familiales, "n'a pas fait d'erreur d'estimation de dépenses pour l'année 2019", a-t-il affirmé mercredi en réaction aux récents propos de la ministre wallonne de l'Action sociale, Alda Greoli. Dimanche, cette dernière avait justifié les 70 millions d'euros de dépenses supplémentaires pour le financement des allocations familiales en Wallonie par l'indexation des prestations mais aussi par "des erreurs d'estimations de dépenses pour l'année 2019" de la part de Famifed. "L'erreur des estimations du Fédéral est de quelque 40 millions d'euros pour la Wallonie sur un budget de près de 2 milliards", avait-elle expliqué.

"Contrairement à ce qui a été dit ce dimanche, Famifed n'a pas fait d'erreur d'estimation de dépenses pour l'année 2019. Au moment de la rédaction de la nouvelle réglementation, Famifed avait estimé que les working poors - les suppléments sociaux à destination des ménages donc les revenus sont inférieurs à un certain plafond - entraineraient un surcoût s'élevant à 40 millions d'euros pour la Wallonie", se défend ce mercredi l'organisme fédéral.

"Cette information avait été communiquée plusieurs fois durant le mois de mars 2017 au cabinet de la ministre de l'Action sociale", ajoute-t-il.