La surcharge fédérale appliquée par le gestionnaire de réseau Elia à charge du consommateur pour le financement des certificats verts s'élèvera en 2020 à 9,0141 euros par MWh, indique jeudi le journal L'Echo. En 2019, cette surcharge, qui vise in fine à soutenir les énergies renouvelables, s'élevait 7,285 par MWh. L'augmentation d'une année à l'autre s'élève donc à plus de 20%. Le nouveau montant entrera en vigueur le 1er janvier 2020.

Le montant de la surcharge, "destinée à compenser le coût réel net supporté par le gestionnaire du réseau résultant de l'obligation d'achat et de vente des certificats verts pendant l'année 2020", a été fixé par un arrêté ministériel de la ministre fédérale de l'Energie, daté du 15 décembre 2019, sur proposition de la Creg, le régulateur du secteur.