Il s'agit d'une baisse importante, de l'ordre de 21,55% ou 120.000 voitures par rapport à 2019, lorsque 550.003 nouvelles voitures avaient été inscrites, ressort-il lundi des données de la Febiac. 

La marque favorite des nouveaux propriétaires était Volkswagen (39.861, -25% par rapport à 2019), suivie de BMW (36.381, -0,7%), Peugeot (33.551, -22%), Renault (31.895, -34%) et Mercedes (31.758, -16%).

La baisse du nombre d'inscriptions de nouveaux utilitaires légers (jusqu'à 3,5 tonnes) a elle été de 12,2%, avec 71.312 nouveaux véhicules de ce type sur les routes. La baisse pour les utilitaires jusqu'à 16 tonnes a été de 19,18%, à 1.391 nouveaux, et pour ceux de plus de 16 tonnes de 37,43%, avec 6.125 nouvelles inscriptions. La baisse la plus significative a concerné les enregistrements d'autobus. Ils n'ont été qu'au nombre de 787, soit 40% de moins que l'année précédente.

Les inscriptions de scooters et de motos ont connu de légères hausses, de respectivement 1,92% (29.090) et 3,52% (25.807).