Le gouvernement allemand envisage de réduire son financement de l'Agence spatiale européenne (ASE) et de rediriger une partie des fonds vers des missions nationales, ressort-il d'un projet déposé au parlement. 

La proposition prévoit de réduire de 80 millions d'euros par an l'enveloppe allouée par Berlin à l'ASE. Le programme spatial purement national bénéficierait lui de 12 millions supplémentaires.

La décision du parlement sera rendue jeudi.

L'Agence est financée à 81% par l'UE. L'Allemagne est le deuxième contributeur à son budget avec 927 millions d'euros annuels, derrière la France (1,2 milliard).

Ses membres se retrouveront le 28 novembre à Séville afin d'évoquer les prochains programmes et leur financement.