Le chômage a atteint des niveaux record au Brésil avec un taux de 14,7 % et 14,8 millions de chômeurs sur le trimestre de janvier à mars, selon les statistiques officielles publiées jeudi.

Le taux de chômage avait atteint 12,2 % lors de la même période de l'an dernier, lorsque la première économie d'Amérique latine a commencé à être secouée par la pandémie de Covid-19 qui a fait à ce jour plus de 450 000 morts.

Le précédent record du taux de chômage, de 14,6% , remontait au trimestre juillet-septembre 2020. Le chômage avait ensuite connu quatre baisses successives sur les trimestres glissants avant de recommencer à progresser.

Le chiffre de 14,8 millions de personnes à la recherche d'un emploi, en hausse de 1,9 million par rapport à la même période de l'an dernier, constitue également un niveau jamais atteint depuis le début du calcul de ces données en 2012, a précisé l'Institut brésilien de statistiques IBGE.

Le Brésil a vu l'arrivée d'une deuxième vague de Covid-19 en novembre et, après une amélioration ces dernières semaines, voit se profiler une troisième vague de contaminations.

Le PIB du Brésil a reculé de 4,1% en 2020, mais toutefois moins que celui des autres pays latino-américains, notamment grâce aux allocations versées aux personnes les plus vulnérables, soit un tiers de la population.