Quatorzième épisode du "Dico de l'éco" : la Banque centrale européenne

La Banque centrale européenne a été officiellement établie le 1er juin 19

98, sous l’impulsion des 11 membres fondateurs de la zone euro : la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Autriche, le Portugal et la Finlande.

Son rôle est de contenir l'inflation et de coordonner la politique monétaire de la zone euro. A sa tête, on retrouve actuellement la Française Christine Lagarde. Pour mener la barque de la BCE, elle est accompagnée du Conseil des gouverneurs, composé du directoire et des gouverneurs des banques centrales nationales des membres de la zone euro.

La BCE a donc pour objectif principal de maintenir l’inflation sous les 2 %, mais pas trop en-dessous, pour garantir une certaine croissance. Ses autres prérogatives sont le maintien de la stabilité financière, la supervision du secteur bancaire, ou encore l’émission des euros.

De manière plus officieuse, dans la foulée de la crise financière de 2008, la BCE s’est aussi attaqué à une autre tâche : le rachat d’obligations (de la dette) des États membres et d’entreprises privées. Elle peut ainsi garantir une certaine croissance.