La Banque centrale européenne est "prête à prendre les mesures appropriées" face aux risques que la progression du coronavirus fait courir à l'économie, a indiqué lundi soir sa présidente dans un communiqué.

"L'épidémie de coronavirus est une situation qui se développe rapidement, ce qui génère des risques pour les perspectives économiques et le fonctionnement des marchés financiers", souligne le texte de Christine Lagarde.

"La BCE suit de près les développements et leurs implications pour l'économie, l'inflation à moyen terme", ajoute le communiqué. "Nous nous tenons prêts à prendre les mesures appropriées et ciblées qui seraient nécessaires".

Vendredi, le président de la Réserve fédérale américaine Jerome Powell avait aussi assuré que son institution était prête à intervenir si nécessaire face aux effets de l'épidémie sur l'économie, tout en jugeant "solides" les "fondamentaux de l'économie américaine".

"Le coronavirus pose un risque croissant pour l'activité économique", estimait-il dans un communiqué.

Lundi du fait des conséquences du nouveau coronavirus, l'OCDE a nettement abaissé sa prévision pour l'économie mondiale, attendue désormais en croissance de seulement 2,4% cette année. L'organisation internationale a prévenu que le monde pourrait même connaître une récession lors du premier trimestre.

Les Bourses occidentales ont plongé la semaine dernière d'une manière inédite depuis 12 ans.