Le gouvernement de la Communauté germanophone va mettre en place un fonds spécial de 10 millions d'euros en vue de venir en aide aux organismes et associations mis en difficulté par la pandémie de coronavirus, a indiqué jeudi l'attaché de presse du ministre-président, Oliver Paasch. Les modalités seront déterminées dans les prochains jours.

Ces dispositions s'ajoutent aux mesures d'envergure et aux aides financières de l'État fédéral et de la Région wallonne pour soutenir les indépendants et les entreprises, a précisé le chef du gouvernement, qui est aussi ministre des Finances.

"La Communauté germanophone ne laissera tomber aucune institution ou association qu'elle subventionne et qui est aujourd'hui impactée par la crise, qu'il s'agisse de la culture, de la jeunesse, de l'économie sociale, du secteur du handicap, de l'éducation des adultes, de la santé ou encore des gardes d'enfants. Toutes obtiendront un soutient massif", a assuré le chef du gouvernement.

Dès le début de la crise, le gouvernement avait garanti aux institutions culturelles le maintien des financements afin d'assurer la continuité de l'emploi du personnel. La Communauté germanophone a par ailleurs indiqué qu'elle poursuivrait les financements comme cela avait été précédemment convenu avec différents acteurs.

"Aujourd'hui, ce n'est pas l'équilibre budgétaire qui est mis à l'avant-plan mais les besoins de la population. En ces moments difficiles, le gouvernement souhaite redonner de la confiance et du courage aux citoyens", conclut Oliver Paasch.