Les prix du pétrole ont poursuivi la reprise débutée jeudi lors des échanges asiatiques de vendredi. 

Les mesures d'urgence prises par plusieurs banques centrales ont en effet soutenu les cours. Un baril de Brent de la mer du Nord coûtait 29,14 dollars vendredi matin, soit 67 cents de plus que la veille. Le prix du baril de pétrole de type américain WTI a, lui, augmenté de 82 cents pour atteindre 26,04 dollars.

La semaine dernière, les prix du pétrole brut ont atteint leur plus bas niveau en 18 ans, en raison de l'impact du coronavirus et d'une guerre des prix entre les principaux pays producteurs de pétrole. Une reprise est cependant perceptible depuis quelques jours.