Il y a quelques mois, à l'occasion de la présentation des résultats annuels 2019, la fédération avait déjà indiqué que les résultats pour 2020 n'étaient pas positifs. La fermeture de l'horeca pendant trois mois avait lourdement pesé sur les ventes.

Et la tendance ne s'est pas améliorée puisque les volumes de bière vendus dans la grande distribution et l'horeca ont baissé de 20% entre janvier et août. "Lorsque les établissements horeca ont rouvert, nous avons constaté une légère reprise des ventes", a indiqué Nathalie Poissonnier, directrice générale des Brasseurs belges. "Mais en juillet et en août, la baisse a continué."

La responsable s'attend à ce que toute l'année 2020 soit compliquée. "Nous serions contents avec un statu quo, mais je crains que ce soit trop optimiste. Tout va dépendre de l'évolution du coronavirus et des mesures imposées", conclut-elle.