Depuis jeudi après-midi, de nombreux magasins d'alimentation sont assaillis de clients "qui font des réserves bien que ça ne soit pas nécessaire car il n'y a pas de pénurie", rassure les chaines de magasins d'alimentation Delhaize et Colruyt.

Les ventes chez Delhaize ont progressivement commencé à augmenter depuis deux semaines. "Mais c'était une augmentation calme et gérable", déclare le porte-parole Roel Dekelver. Jeudi, la situation a ensuite explosé, probablement en raison des rumeurs concernant les mesures supplémentaires que le gouvernement prendrait pour contenir le coronavirus.

La vente des produits alimentaires et de base (savon, papier toilette,...) dans les commerces a connu un pic jusqu'à +100%  avec une augmentation moyenne de 40% sur la journée, a fait savoir vendredi le de la fédération du commerce et des services Comeos, Dominique Michel. 

Le vendredi matin également, la plupart des parkings étaient pleins, ce qui a entraîné une forte circulation dans les magasins. "Auparavant, ils n'achetaient qu'un petit supplément lors de leur visite normale au magasin, mais maintenant ils viennent spécialement au magasin pour faire des achats supplémentaires afin de faire des provisions".

Le porte-parole souligne que l'accumulation de provision n'est pas nécessaire. A cause de l'agitation et du nombre de clients, toutes les caisses doivent être occupées et les employés ne sont pas toujours en mesure de remplir rapidement les rayons lorsqu'ils sont vides.

"Certaines personnes semblent avoir mal compris et pensent que les magasins seraient fermés le week-end", déclare la porte-parole de Colruyt Hanne Poppe. Ce n'est pas le cas, souligne-t-elle : tous les magasins d'alimentation sont autorisés à ouvrir leurs portes le week-end également.

Colruyt confirme également qu'il n'y a pas de pénurie. "Il n'est pas nécessaire de se précipiter dans nos magasins."

Concernant les achats en ligne, ceux-ci ont augmenté de 70% avec un pic à 150% jeudi. Comeos fait remarquer que l'achat de produits alimentaires en ligne représentait moins de 1%.