Elle est l’une des dernières compagnies aériennes à le faire. Face à la propagation du coronavirus, Ryanair a décidé de réduire de 25 % ses vols vers et en provenance de l’Italie, et ce pour une période de 3 semaines allant du mardi 17 mars au mercredi 8 avril. Rappelons que des compagnies comme easyjet ou Brussels Airlines ont déjà annoncé avoir fortement réduit la voilure vers l’Italie, et plus spécifiquement le nord du pays, le principal foyer du virus en Europe. Tout comme ses consœurs européennes, la compagnie irlandaise envisage différentes mesures économiques (mise en congé non payé de son personnel, gel des embauches,…) afin de faire face à cette “forte chute” de la demande sur le marché européen. 
Le transporteur irlandais estime par ailleurs que plusieurs de ses concurrents tomberont en faillite dans les “prochaines semaines” suite à cette épidémie. La semaine dernière , Ryanair a reconnu qu’un cas de coronavirus avait été détecté dans l’un de ses avions, lors d’un voyage entre les aéroports de Milan-Bergame et Thessalonique en Grèce. Ce qui a entraîné l’immobilisation et la désinfection totale de l’avion, ainsi que la mise en quarantaine de plusieurs membres du personnel.