Bien que les entreprises puissent à nouveau accueillir leurs collaborateurs sur le lieu de travail, le télétravail reste largement de mise, 10,33% des employés recourant toujours à ce mode de fonctionnement fin mai, selon le spécialiste des ressources humaines Attentia. Lors du pic, en avril, la part d'employés en télétravail était de 12,44%.

"C'est principalement par mesure de protection que le télétravail restera encore un certain temps à l'ordre du jour dans bon nombre d'entreprises. Afin de faciliter le respect des distances, les organisations laissent par exemple leurs collaborateurs revenir sur le lieu de travail par petits groupes", souligne-t-on chez Attentia.

Le télétravail est encore plus utilisé par les membres de direction et les cadres: 27,24% fin mai (contre 30,99% en avril).

Le pourcentage d'ouvriers pouvant travailler à domicile est quant à lui quasi nul, en raison de la nature de leur travail qui ne permet pas le télétravail.

Parallèlement, Attentia note une forte baisse du chômage temporaire. En avril, le chômage temporaire était surtout élevé chez les ouvriers (33,77%), mais cette proportion a été ramenée à 14,68% fin mai. Pour les employés, il est passé de 21% en avril à 12,94% fin mai.