Conjoncture

L'homme d'affaires et capitaine d'industrie a présenté ce jeudi le livre "Etienne Davignon. Souvenirs de trois vies" (éditions Racine). A cette occasion, La Libre a rencontré Etienne Davignon. Entretien.

Vous estimez que la Belgique a raté la décolonisation en laissant le Congo à l’abandon alors qu’il aurait fallu l’accompagner dans ce processus. Vous dites : nous avons largement créé le chaos. Que fallait-il faire ?